Collège

Le mot du préfet de Quatrième - Troisième

 

Lorsqu’un élève arrive en fin de collège, il se situe à un moment de sa vie qui peut s’apparenter à une seconde naissance. Ainsi, il s’agit pour lui de sortir de l’enfance, c’est-à-dire de laisser derrière lui une certaine dépendance vis-à-vis d’autrui, qui s’est avérée nécessaire jusqu’alors, mais qui perdra en fécondité à l’avenir.

Ce rapport à l’autre est central dans la construction de la personne car s’il convient de se dégager d’un rapport d’extériorité où l’on cherche avant tout à ressembler aux autres, il est paradoxal mais essentiel d’apprendre à se réaliser en se mettant soi-même au service de l’autre. Pour l’éducateur, le professeur, comme pour l’élève vis-à-vis de ses camarades, il s’agit d’accueillir l’autre tel qu’il est, de le reconnaître personnellement car on ne saurait concevoir une autorité qui ne s’incarne pas dans un rapport de vérité dont le seul but est de faire grandir la personne.

La spiritualité ignatienne s’enracine dans une recherche de Dieu en toutes choses. En cela, nous cultivons le souci d’accompagner nos élèves afin qu’ils apprennent à trouver ce qu’il y a de meilleur en eux. S’enrichir grâce aux enseignements et grandir avec les autres, telle est la dynamique dans laquelle s’inscrit l’élève de Notre Dame de France. Éduquer l’élève, c’est accompagner ses progrès dans les connaissances et dans le comportement ; c’est le prendre en compte dans le contexte qui est le sien, afin qu’il vive une véritable expérience intérieure de changement en vue de s’accomplir dans l’action.

 

Thomas de SAUVAGE

Préfet des études de Quatrième - Troisième

08/11/2017

Menus de la cantine

11/10/2017

Formation aux premiers secours

22/09/2017

Retraite des Terminales à Lourdes

13/09/2017

Menus de la Cantine

05/09/2017

Rentrée des classes 2017

13/07/2017

Voyage à Verdun des CM2

11/07/2017

Résultats du Bac 2017

10/07/2017

Résultats du brevet 2017